La Table de Cyrille

L’histoire du restaurant et de son chef.

L’écrin où s’exprime la cuisine de Cyrille Pasquier a été construit au XVIème siècle, au cœur du quartier Battant, un des plus vieux quartiers de Besançon situé sur la rive droite du Doubs.

Elle est connue comme la demeure du Seigneur de Champagney et a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques en 1966. C’est l’unique bâtisse à posséder les quatre gargouilles de la ville.

Le restaurant connaît depuis plus de 50 ans un succès et une jolie renommée régionale.

Il a su conserver son caractère authentique avec poutres, plancher, plafond à la française, cheminée, toutes ces preuves d’un patrimoine vivant qui traverse les générations. Les rénovations lui ont apporté la clarté, et la touche de fraicheur qui en font un symbole de charmes, de finesse et de traditions.

C’est en Juillet 2020, que le Chef Cyrille Pasquier reprend les rênes de cette belle maison avec son associé et responsable de Salle Xavier Degauque.

Pour Cyrille :

Une règle, « Fraicheur, Qualité, Terroir »,

et Une devise « La Simplicité dans l’Authenticité »

Pour Xavier, le plaisir de faire plaisir, le professionnalisme, et la relation humaine sont au cœur de ses préoccupations.

Cette belle table gastronomique se fera un plaisir de vous proposer un accueil personnalisé et le chef saura également s’adapter aux différents régimes ou allergies alimentaires.

Le Mot du Chef :

Grâce à mon expérience acquise au sein de grands établissements français et internationaux, je vous propose une cuisine originale et raffinée.

Elle allie tradition et inventivité en travaillant exclusivement les produits du terroir, frais et de saison afin de privilégier une authenticité et une traçabilité permettant de respecter les normes et critères environnementaux.

C’est avec passion que je vous livre mes sensations culinaires d’inspirations spontanées, ma cuisine très personnelle et intime et c’est en autodidacte que j’opère.

Je suis très attentionné aux cuissons parfaites, et aux accords délicats.

J’attache une volonté indéfectible à ne servir que des produits travaillés et réalisés dans ma cuisine, par mes équipes et moi-même, du pain aux sorbets, des terrines aux macarons. C’est à ce prix qu’on maitrise toute la chaîne de fabrication, c’est une contrainte énorme, mais très valorisante. Elle vous garantit à vous client, gourmet, une qualité organoleptique et un savoir-faire incomparable.

Mon désir en venant à Besançon, ce n’est pas d’imposer ma cuisine, mais bien de faire apprécier ma cuisine et ma sensibilité pour le plaisir des clients qui viennent à ma rencontre.

Je reprends les rênes de cette belle maison avec Xavier Degauque, mon Maître d’hôtel et compagnon qui a su parfaire sa fonction à mes côtés depuis une dizaine d’année maintenant, et m’as ainsi permis de progresser, c’est pour moi, la pierre angulaire de ma maison.

Nous voulons faire de la table de Cyrille, un restaurant gastronomique qui pourra satisfaire tout autant les Bisontins que les clients de passage qui recherchent une cuisine raffinée.

Cyrille Pasquier :

Originaire de Limoges, sa région de cœur, il travaille dans la restauration depuis presque 20 ans.

Il a pu parfaire ses connaissances dans la France entière et à l’étranger d’abord au restaurant puis en cuisine.

Début 2015, il a eu l’occasion d’acquérir le Logis Hôtel le St Eloi à Solignac, près de Limoges, où il a pu exprimer pour la première fois sa personnalité et sa sensibilité avec sa cuisine.

Rapidement en 2015, il reçoit le titre de Maître Restaurateur, avec la mention d’excellence titre qu’il souhaite conserver.

2017, le titre de table gastronomique de prestige chez Tables et Auberges de France

2018, Certification de Cuisinerie Française, label qui confirme une cuisine faites 100% frais, de produits bruts et dans une politique locavore.

Il reçoit le titre :

  • de Maître Artisan Cuisinier
  • de Table Distinguée aux Logis Hôtel

Il est intronisé :

  • au titre des Disciples d’Escoffier
  • à la Chaîne des Rôtisseurs
  • à l’Académie Culinaire de France

Mais c’est aujourd’hui un nouveau défi qui commence, avec une nouvelle page presque blanche à réécrire.